À présent que votre projet est bien défini, vous souhaitez peut-être passer aux choses sérieuses et réaliser des directs sur votre webradio. Mais quels matériels choisir et comment s’y retrouver dans la multitude de choix ?

Dans ce cours nous allons apprendre les bases de la radio diffusion, à choisir son matériel en fonction de ses besoins et à monter votre studio radio.

À la fin de ce cours, vous serez capable de :

Drapeau décoratifComprendre la diffusion en direct


Avant de se lancer dans le grand bain, il est toujours intéressant de comprendre comment fonctionne la diffusion en direct.

La diffusion en direct, comment ça marche ?

Sur une webradio vous pouvez diffuser de deux manières : en automatique et en direct. Lorsque vous réalisez vos listes de lectures et les planifiez, c’est de l’automatique. Pour réaliser un direct sur Internet depuis votre webradio vous devrez obligatoirement passer par un logiciel de diffusion.

Le logiciel de diffusion est un programme installé sur votre ordinateur. Cet ordinateur devra être connecté à Internet pour pouvoir diffuser votre émission au monde entier. C’est grâce à cette connexion que vous pourrez envoyer vos voix et musiques vers le serveur qui retransmettra votre direct à tous vos auditeurs, quel que soit le support qu’ils utilisent pour vous écouter.

 


À SAVOIR : Il existe toujours un délai entre votre direct et la diffusion, c’est normal c’est pour permettre à tous les auditeurs, quelque soit leur connexion Internet, d’écouter votre webradio correctement. Le délai peut varier entre 5 et 30 secondes.

 

Comment choisir un matériel adapté à mes besoins ?

Tous les projets sont uniques et les façons de réaliser un direct également. Il est important de déterminer ses besoins pour créer le studio qui vous ressemble. Avant de se lancer dans les achats, il est donc essentiel que vous puissiez répondre à ces questions :

  • Pour quelles raisons allez-vous faire du direct ?
  • Quand allez-vous réaliser des directs ?
  • Dans quelles conditions ? (extérieur, en déplacement, chez vous.)
  • Y aura-t-il des animateurs ? Si oui combien ?
  • Avez-vous une pièce dédiée à la réalisation de direct ? Studio Radio ?
  • Quel est votre budget ?

Si vous avez bien suivi la première partie de ce cours, vous savez déjà que vous pouvez réaliser un direct avec un ordinateur et un logiciel de diffusion. En théorie, en utilisant le micro interne de votre ordinateur vous pourriez tout à fait réaliser un direct. Mais si vous souhaitez des conditions et un son plus professionnels, vous devrez ajouter un microphone.

Votre micro doit être connecté à votre ordinateur, de manière générale on utilise une table de mixage pour cela. Si vous êtes seuls ou si vous enregistrez dans des conditions extérieures, vous préférerez une interface audio, plus nomade.

La table de mixage permet de connecter et gérer plusieurs sources à la fois (micro, téléphone, casque…). Enfin,

pour réaliser un direct digne des conditions radiophoniques un casque vous sera indispensable pour votre retour. Le retour, c’est le fait d’entendre vos interventions, celles de vos animateurs et les musiques directement dans vos oreilles.

EN PLUS : N’oubliez pas tous les câbles pour réaliser vos branchements.

  • Des câbles XLR pour relier votre micro à votre table de mixage (ou interface)
  • Un câble Jack Stéréo
  • Un câble double Jack / double RCA

Drapeau décoratifSélection de matériel pour votre studio radio


Nous avons réalisé pour vous une sélection des différents matériels, mais, comme nous l’avons déjà dit, il n’existe pas un bon micro ou une bonne table de mixage. Le matériel adéquat sera celui qui sera adapté à votre utilisation. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à le tester.

Choisir son logiciel de diffusion radio 

À présent, quel logiciel de diffusion choisir ? Il est en effet parfois difficile d’y voir clair tant il en existe. N’hésitez pas à en tester plusieurs afin de voir les différentes fonctionnalités des uns et des autres. Demandez-vous pour quelles raisons vous allez faire du direct. Retransmettre un concert ? Faire une interview ? Une libre antenne ? Mixer ? Tous les logiciels ne sont pas forcément adaptés à votre projet. Ajoutez à cela que vous n’aurez pas accès au même logiciel que vous soyez sur Mac, Windows ou Linux. Voici une petite liste de logiciel de diffusion afin d’y voir plus clair.

BUTT : BUTT pour Broadcast Using This Tool (diffuse avec cet outil) est un petit logiciel de diffusion libre et pour tous les systèmes d’exploitation. Si son aspect simpliste peut en rebuter certains, il s’agit d’un des meilleurs alliés des webradios. Il est même utilisé par des FM pour retransmettre leur flux. 

Virtual DJ Pro : (Window et Mac) Si vous souhaitez diffuser beaucoup de musique et que vous avez une grande quantité de titres disséminés dans tous vos dossiers, Virtual DJ pourrait bien être fait pour vous. Il vous en coûtera 299$ pour obtenir la version complète, bien que vous pouvez tester la version gratuite limitée.

Sam Broadcaster : (Windows). Il s’agit d’un logiciel d’automation il peut donc paraître compliqué au premier abord, mais il s’agit de l’un des logiciels les plus avancés. Si l’essai est gratuit, comptez plus de 300€ pour acquérir le logiciel dans son intégralité.

Mixxx : (Windows, Mac et Linux). Adapté à tous les systèmes d’exploitation Mixxx offre une personnalisation très poussée, malheureusement, le logiciel peut sembler très compliqué pour les débutants. Il vaut pourtant le coup qu’on s’accroche, et pour ne rien gâcher il est gratuit.

Et si je veux diffuser avec mon portable ? Notez qu’il existe très peu de logiciels de diffusion disponibles pour smartphone, ou iPad. On peut en dénombrer 2 : iCast 2 pour iPhone (payant) et Mediacast pour Android (gratuit).

Choisir son microphone pour sa webradio

L’univers des microphones est très vaste, il en existe une multitude de modèles et une très large gamme de prix (de 10 à plus 2000 €). Pour faire votre choix il y a plusieurs critères à prendre en compte :

La directivité : C’est la sensibilité du micro et sa capacité à capter la provenance du son. Il existe plusieurs types de directivité. Ominidrectionnel (le micro capte les sons provenant de toutes les directions, intéressant dans le cadre de certaines captations, mais déconseillé en radio). Préférez un micro de type cardioïde qui captera prinpalement la source placée devant le micro.

Le fonctionnement : Du fonctionnement va dépendre la sensibilité et le rendu : certains produisent un son plus «chaud» (micro à condensateur), d’autres sont plus résistants (dynamique).

Le branchement : Il est conseillé d’acquérir un micro avec une connexion XLR pour pouvoir brancher votre micro à une table de mixage. Mais si vous êtes seul, un micro USB à connecter directement à votre ordinateur peut se révéler un investissement judicieux.

Notez que les microphones à condensateur ont besoin d’une source d’alimentation externe (alimentation phantom) pour fonctionner.

De manière générale nous vous conseillons d’investir dans un micro dynamique à une directivité cardioïde.

Voici une sélection de microphones suivant votre budget.

Choisir sa table de mixage

Une table de mixage vous permettra de relier tous vos appareils (entrées) et de les envoyer vers le système de diffusion. Vous aurez la possibilité de gérer indépendamment ces entrées. Une table de mixage peut-être numérique (plus cher, mais qui permet de traiter le son en amont ainsi que la sauvegarde de vos réglages) ou analogique. Une table de mixage comporte plusieurs tranches selon sa taille. Une tranche correspond à une source.

Pour choisir votre table de mixage attention à bien prendre en compte le nombre d’entrées. Combien d’appareils souhaitez-vous relier à votre table de mixage ? Vérifiez bien le nombre et le type d’entrées que vous souhaitez brancher avant de flasher sur un modèle. Chaque entrée est différente, ainsi un microphone peut être de type XLR (ou USB), vous pourriez également avoir besoin de prise jack, USB etc.

ATTENTION : Pensez également à acheter une interface USB pour connecter votre table de mixage avec votre ordinateur. 

Voici une sélection de tables de mixage suivant votre budget et le nombre d’entrées :

Si vous ne souhaitez pas investir dans une table de mixage ou si vous souhaitez être mobile tout en profitant d’un micro l’iRig Pre peut se révéler être une bonne alternative.

Choisir son casque audio

Enfin, dernier élément indispensable pour votre studio radio : un casque audio. Ne négligez pas la recherche d’un bon casque, c’est un point important pour un animateur. C’est au travers ce dernier que vous pourrez juger de la qualité de votre diffusion.

Plusieurs éléments sont à retenir afin de choisir le casque idéal pour votre webradio.

Choisir un casque ouvert ou fermé : plusieurs avis s’opposent à ce sujet. Le casque ouvert permet une meilleure restitution du son, le casque fermé vous isole de votre environnement, il permet donc une meilleure concentration lors de vos émissions.

Choisir un casque confortable : cela doit être l’un des premiers critères, surtout si vous réalisez des émissions longues.

ATTENTION : N’oubliez pas, pour la construction de votre studio radio : un amplificateur de casque, vous pourrez de cette manière brancher vos casques à votre table de mixage.

Drapeau décoratifMonter son studio radio


Vous avez tout votre matériel et vous brûlez d’impatience de réaliser votre premier direct sur votre webradio ? Passons à présent à l’étape suivante : le montage de votre studio radio.

Tout d’abord vous aurez besoin, en plus d’une table de mixage, de casque et de micro, de câbles !

Pour brancher votre ordinateur à votre table de mixage, il vous faudra en général un câble RCA (tout dépendra de l’interface utilisé). Vous aurez également besoin d’un câble jack stéréo pour relier votre amplificateur de casque à votre table de mixage. Enfin vous devrez avoir autant de câbles XLR que de micros.

Dans un premier temps, reliez vos micros à votre table de mixage. Puis branchez l’amplificateur à la table de mixage. Ajoutez les casques à l’amplificateur. Et enfin, branchez votre ordinateur avec votre logiciel de diffusion à votre table de mixage.

N’oubliez pas votre interface USB pour pouvoir brancher la table de mixage à l’ordinateur.

EN RÉSUMÉ :


  • Avant de vous lancer dans des achats, demandez-vous quels sont vos besoins
  • Si vous le pouvez, testez toujours votre matériel avant de l’acheter.
  • N’oubliez pas les câbles et autres éléments nécessaires pour relier votre matériel (interface, amplificateur, etc..) 

C’est la fin de ce cours, merci de l’avoir suivi ! Nous espérons que ce cours vous a plu et qu’il vous a apporté les réponses à vos questions avant de créer votre webradio. Vous avez maintenant les clés en main pour passer au cours suivant… Alors, allez-y !

 
Revenir au cours précédent Passer au cours suivant