La vue d’un planning radio vide que l’on va devoir remplir peut donner le tournis. Comment diffuser 24h/24 sans que cela soit lassant pour les auditeurs ? Comment trouver l’équilibre entre la musique, les temps de paroles, et d’autres contenus ?

Voyons ensemble comment partir sur 3 bonnes bases lors de la création de votre planning radio !

1. Adapter la musique au moment

La musique est le moyen le plus évident de remplir votre programmation. Elle s’adapte à tous les formats de webradio, accueille vos auditeurs, met en avant instantanément la personnalité de votre radio, et ne nécessite pas de travail de production (hors préparation de la qualité des fichiers). Pour autant, il ne suffit pas de diffuser aléatoirement des musiques que vous aimez à la suite et n’importe quand.

Le premier pré-requis à une bonne programmation musicale, est de créer différentes playlists spécifiques que vous diffuserez sur des créneaux sélectionnés avec soin. Pour cela, comprenez ce que votre audience vient écouter sur votre radio à une heure précise. Prenez en compte l’actualité, la saison, la zone ciblée pour adapter vos titres à l’ambiance générale et à l’humeur de votre audience. Votre programmation musicale doit bien sûr être en accord avec le thème général et le caractère de votre radio.

Le choix de la musique peut également être lié à un thème récurrent sur lequel vous communiquez avec vos auditeurs. Vous pouvez passer un certain style de musique, le best-of d’un artiste particulier, ou les nouveautés de la semaine tous les jeudis matin par exemple.

En parlant de nouveauté, prenez le temps de renouveler en continu vos playlists. Il n’est pas conseillé de diffuser les mêmes titres régulièrement pendant plusieurs semaines de suite ! Veillez donc à varier les titres diffusés, en intégrant de nouveaux morceaux régulièrement.

L’astuce du chef : Le Manager Radio vous permet de définir une rotation précise , soit une fréquence maximale à laquelle passe un titre spécifique. Très utile pour que vos auditeurs n’entendent pas la même chanson tous les jours !

Au delà des longues sessions qui y sont consacrées, la musique peut aussi venir s’interposer dans vos émissions en direct pour les rythmer et vous permettre de souffler le temps d’un ou deux titres. Dans ce cas, il sera plus judicieux de choisir vous même les morceaux à diffuser plutôt que de laisser l’algorithme faire à sa sauce. Vous pourrez passer un titre en rapport avec votre show par exemple, mais aussi estimer avec précision le temps que vous avez avant de reprendre l’antenne !

2. Des rendez-vous réguliers dans votre planning

En parlant de directs… Planifier des lives de manière régulière sur votre radio est un excellent moyen de fidéliser votre audience et de favoriser le capital de prescription de votre radio. En vous entendant à l’antenne, vos auditeurs associeront une voix et une personnalité à votre webradio. Intégrer de l’humain à votre planning radio de cette manière est le plus souvent une bonne idée !

Planning Radio Invite

Le live, c’est une chose. Mais vous avez à votre disposition de nombreux contenus possibles pour donner rendez-vous à vos auditeurs sur votre radio en fonction de son format.

Voici quelques exemples :

  • Chroniques : Une chronique est préparée et enregistrée en amont de sa diffusion. La chronique a l’avantage de pouvoir porter sur énormément de sujets différents. Pour rester cohérent, choisissez des sujets en accord avec le thème et le format de votre radio.
  • Interviews : Qu’elles soient diffusées en live ou en différé, les interviews sont un format qu’il est intéressant d’explorer. Il est aujourd’hui très simple et répandu de réaliser ces interviews à distance avec votre interlocuteur.

L’astuce du chef : Donnez rendez-vous à vos auditeurs sur votre radio pour la première diffusion d’une interview, puis rendez-la disponible sous forme de podcast pour ceux qui n’étaient pas présents.

  • Reportage : Le reportage a pour but de plonger vos auditeurs dans un événement, un lieu ou un contexte précis. Même si c’est un format qui s’adapte particulièrement bien aux webradios locales, le reportage peut très bien convenir à un format de radio plus généraliste, à condition qu’il propose un contenu qui corresponde à la personnalité de la radio.

Ces contenus peuvent représenter pas mal de travail, entre l’écriture, la réalisation, la communication etc. Ici, à vous de trouver les réglages qui vous conviennent au niveau de la fréquence et de la qualité de vos contenus !

3. Rythmer votre planning radio

Les longues sessions d’un même type de contenu sont généralement à éviter dans votre planning radio. Les entrecouper avec des contenus plus courts donne à votre audience l’impression d’avancer, de ne pas stagner au même point. Ce sentiment vient limiter une potentielle lassitude et fait rester vos auditeurs plus longtemps sur votre radio.

Plusieurs choix s’offrent à vous pour rythmer votre planning radio. Les longues sessions musicales par exemple, pourront être entrecoupées de courtes pages de pub ou d’annonces. Pourquoi également ne pas prévoir de courtes chroniques ou l’actualité en bref dans votre planning ? Attention cependant à ne pas répéter le même contenu trop souvent !

A l’inverse, vos émissions et vos lives devraient être rythmés par des coupures musicales. La musique appuie l’ambiance et la personnalité que vous souhaitez donner à vos contenus. Choisissez les avec soin !

Enfin, le petit détail à ne pas oublier et qui fait la différence : le jingle. Cette signature sonore s’intègre pratiquement entre chaque contenu de votre planning radio. Il rappelle le nom de votre radio, et le nom du programme que vous diffusez actuellement. Mais avant tout, il marque une nouvelle fois le caractère de votre webradio.

Voici nos conseils pour créer et programmer un bon jingle pour sa radio


Et voilà ! Vous avez désormais les bases pour construire votre planning radio. Pour aller plus loin, suivez le cours 3 de notre Radio Academy : Choisir le contenu de sa webradio et réussir sa programmation

Identité Visuelle Webradio - Test
Il n’y a actuellement aucun commentaire.