Teddy, notre développeur spécialiste du système de diffusion vous a concocté un article pour vous en apprendre plus sur le time-stretching, une nouveauté qui vient de rejoindre le notre Manager Radio. Vous ne le savez pas encore, mais c’est une fonctionnalité que vous attendiez depuis quelques mois…

Bonjour tout le monde !

Je vais vous faire découvrir les profondeurs de notre système de diffusion, à commencer aujourd’hui par une fonctionnalité récente, invisible (ou plutôt inaudible), mais qui fait beaucoup pour votre radio : le time-stretching !

Le time-stretching, quésaco ?

Le time-stretching, que l’on pourrait traduire par “étirement du temps”, est une technique utilisée pour allonger ou réduire la durée des fichiers, du son dans notre cas.

Pour cela, on accélère ou ralentit un morceau, en jouant sur sa fréquence d’échantillonnage. Mais cela affecte en retour sa tonalité : un morceau accéléré sera plus “aigu” qu’à l’origine, à l’inverse un morceau ralenti sera plus grave. Il faut donc compenser cela en adaptant également la tonalité : deux fois plus de travail !

Ensuite, il faut prendre quelques précautions pour que le time-stretching reste agréable à l’écoute. Si l’on exagère sur les paramètres, le résultat risque d’être altéré dû au traitement. Il convient donc d’en limiter la plage de fonctionnement pour ne pas atteindre ces extrêmes.

Si je vous parle de tout cela, c’est parce qu’aujourd’hui sur vos radios, il y a du time-stretching qui est appliqué à tout instant, sans que vous ne l’entendiez. 😊

Pourquoi utilisons-nous le time-stretching ?

Nous proposons à nos clients des chroniques gratuites, mises à jour automatiquement. Mais leur intégration pose quelques contraintes, parce que leur durée varie et que nous ne la connaissons pas à l’avance : des décalages entre les horaires de diffusion théoriques et réels se créent.

Auparavant nous utilisions une estimation de leur durée, que l’on compensait en ajustant le début des fichiers. Mais cela coupait une partie du morceau, ou pire ajoutait une période de silence entre la chronique et la suite de la diffusion. Le résultat était très moyen, il fallait faire mieux !

À présent, nous pouvons laisser les morceaux se lire entièrement, quelle que soit leur durée (en respectant évidemment le planning et les points d’enchaînement). Si un décalage se crée, le time-stretching entrera en jeu pour le combler en accélérant ou ralentissant les morceaux suivants, jusqu’à s’aligner sur les horaires théoriques. Plus besoin de couper quoi que ce soit !

Qu’attendre du time-stretching à l’avenir ?

L’utilisation du time-stretching dans le système de diffusion reste limitée à l’intégration propre des chroniques pour le moment. Mais ce premier pas nous permet d’envisager de nouvelles fonctionnalités qui en tireront parti, par exemple pour faire tomber les tops horaires à heure pile.

Lancez votre propre webradio dès aujourd'hui !

  • Claude

    Innovation à la fois transparente et indispensable. Un coup de maître de la part de Teddy. Merci !