Vous souhaitez inclure de la musique dans votre diffusion en direct sur Facebook ? C’est tout à fait possible, mais il est important que vous compreniez les exigences relatives à l’utilisation de musique et d’éviter que votre contenu soit bloqué ou supprimé.

Qu’est-ce que Facebook live ?

Facebook live est une fonctionnalité qui permet de diffuser un événement en direct directement sur la plateforme via un smartphone, un ordinateur ou une tablette. Les spectateurs peuvent regarder et réagir au livestream en temps réel. La diffusion en direct sur Facebook peut être un excellent moyen de renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté avec vos auditeurs, mais il y a certaines règles à respecter :

 » Nous souhaitons que vous puissiez profiter des vidéos publiées par votre famille et vos amis. Toutefois, si vous utilisez la vidéo sur nos produits pour créer une expérience d’écoute musicale pour vous-même ou pour d’autres personnes, vos vidéos seront bloquées et votre page, profil ou groupe pourra être supprimé. Y compris sur Live. « 

Facebook

Puis-je diffuser de la musique sur Facebook live ?

Facebook ne vous autorise pas à utiliser de la musique commerciale pour vos diffusions en direct. Si Facebook détecte que vous utilisez de la musique protégée par un droit d’auteur, votre son sera coupé.

De nombreuses personnes pensent que si elles ont acheté une chanson ou un abonnement à des plateformes de streaming (telles que Spotify), elles ont les droits de la diffuser. Malheureusement, ce n’est pas vrai. En achetant une chanson, vous obtenez une licence pour un usage personnel. Le fait de la diffuser en direct sur une plateforme telle que Facebook est considéré comme une utilisation publique. En d’autres termes, l’achat d’une chanson ne vous donne pas la permission d’en faire ce que vous voulez. Pour la diffuser sur votre flux en direct, vous devez obtenir une autorisation.

Il existe trois options pour passer de la musique dans vos diffusions en direct sur Facebook :

1. Musique du domaine public

La musique du domaine publique concerne les oeuvres qui ne sont plus sous protection et qui ne nécessitent donc plus d’autorisation pour être exploitées.

En France, cela comprend par exemple les oeuvres dont l’auteur est décédé il y a plus de 70 ans. Ce délai peut être plus court en cas de décès militaire ou d’oeuvre posthume.

2. Musique libre de droits

L’expression « libre de droits » peut être trompeuse, car elle ne signifie pas que la musique est gratuite. Elle peut comporter des frais uniques payés pour obtenir le droit d’utiliser une chanson dans votre émission. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Une musique « libre de droits » n’est pas une musique « libre »: il est important de se souvenir de la distinction entre les deux. La musique libre ne comporte aucun droit d’auteur (domaine public, CC0 ou licence ouverte), tandis que la musique libre de droits est protégée par des droits d’auteur.
  • La musique totalement libre de droits est très rare : presque tous les morceaux sont protégés par des droits d’auteur, même la musique sous licence Creative Commons.
  • La musique libre de droits n’est pas de la musique de stock : vous avez déjà entendu parler de la photographie de stock, qui vous donne accès à des bibliothèques contenant un large éventail de photographies que vous pouvez utiliser. Eh bien, il est également possible de trouver des bibliothèques de musique de stock !
  • Ce terme ne fait pas référence à un genre de musique spécifique : Tous les genres de musique peuvent être libres de droits, de la country au jazz, il y en a pour tous les types de projets.

Aller plus loin 👉 Qu’est-ce que la musique libre de droits?

3. Musique originale, remixes et reprises

Si vous êtes un créateur de musique originale, vous pouvez bien sûr la diffuser sur votre livestream.

Une reprise (une version d’une autre chanson sans aucun élément de l’audio original) est également possible, mais vous devriez toujours payer des redevances au propriétaire de la chanson à sa demande.

Les remixes sont des versions modifiées d’une chanson particulière. Beaucoup de DJs téléchargent des chansons et les modifient ensuite à l’aide de divers logiciels. Afin d’utiliser légalement votre remix, vous devrez, là encore, contacter directement le détenteur de l’oeuvre pour connaître les conditions d’obtention d’une licence. Il est illégal de créer et de diffuser un remix sans autorisation.

⚠️ Remarque : il est tout à fait possible de diffuser en livestream un concert ou un spectacle en direct

Banque de sons Facebook

La collection de sons Facebook fait partie du Creator Studio. Elle contient des milliers de chansons (et d’effets sonores) appartenant à Facebook, ce qui signifie qu’il n’y a aucun problème de droits d’auteur ! Cette collection de sons est disponible pour être utilisée dans des vidéos pour Facebook et Instagram. Grâce aux filtres, vous pouvez facilement rechercher un genre, une ambiance, une durée spécifique et s’il y a des voix ou non.

Et si je ne monétise pas ma diffusion en direct ?

Que votre vidéo soit monétisée ou non, les règles sont les mêmes. Vous devez toujours obtenir les autorisations nécessaires pour utiliser la musique de quelqu’un d’autre.

Solutions

En résumé, Facebook coupera le son de votre vidéo si vous ne respectez pas les règles. Toutefois, voici quelques conseils pour éviter d’enfreindre les règles du droit d’auteur et trouver du contenu à diffuser en direct :

🎶 Ne diffuser que de la musique originale ou de la musique libre de droits.
🗣️ Utiliser Facebook live pour les talk-shows.
🎸 Diffuser des spectacles ou des concerts en direct.
🤔 Déterminer le droit d’auteur d’un titre avant de la diffuser.

Nous espérons que cet article a clarifié la façon d’utiliser la musique dans vos diffusions en direct sur Facebook sans rencontrer de problèmes de droits d’auteur. Bonne diffusion !

  • Alex

    Merci beaucoup, je suis justement en train de voir pour diffuser de la musique sur Facebook Live.

  • Alex

    Qu’en est-il des radios qui payent la SACEM et qui voudrait pouvoir diffuser un live sur facebook ?

    • Anais

      Bonjour Alex, c’est une très bonne question ! Malheureusement le problème ne vient pas de la SACEM. Le blocage vient du droit des producteurs de musique, c’est donc des organismes comme la SCPP ou SPPF qui s’en occupent. Pour le moment, la SCPP et SPPF n’ont signé aucun accord avec des plateformes comme Facebook ou Youtube, ce qui vous empêche de diffuser de la musique dite “commerciale” même si vous avez payé des droits d’auteur auprès de la SACEM.